LES PARTENAIRES

 

Les partenaires sont essentiels à la vie de la Bourse Agora pour le design : en termes financiers bien sûr, mais aussi en terme de reconnaissance et de visibilité. Ils sont également, pour les candidats, une garantie de transparence et d’équité. Présents au sein de la Bourse, ils veillent à la réalisation de ses objectifs et à son développement.  Créée en 1983 par la galerie Agora, dirigée alors par Claude Lévy-Soussan, c’est en 1991 que la Délégation aux Arts Plastiques du Ministère de la Culture et de la Communication, sous la direction de Dominique Bozo, décide de soutenir la Bourse qui devient alors biennale. En 2007, la Fondation d’entreprise Hermès devient partenaire de la bourse aux côtés du Ministère.

  • MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION

     

    L'état des lieux effectué dans le "Mémoire pour une Politique nationale du design" rédigé en 2013 par Alain Cadix, ancien directeur de l'Ensci - les Ateliers, a montré l'importance du design dans toutes ses dimensions culturelles, technologiques, environnementales, économiques et sociales, avec l'ambition de faire reconnaître l'innovation non technologique, notamment en matière de design, comme de l'innovation à part entière. Le ministère de la Culture et de la Communication, et en particulier la Direction générale de la création artistique, conduit une politique en ce sens. Par la préservation, la diffusion, l'enseignement et la création, son objectif est qu'une véritable "culture du design" s’instaure en France.

     

    LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA CRÉATION ARTISTIQUE ET LA CRÉATION

     

    La Direction générale de la création artistique définit, coordonne et évalue la politique de l’État relative aux arts du spectacle vivant et aux arts plastiques et détermine les conditions de sa mise en œuvre. Elle soutient la création artistique dans tous ses domaines d’expression, favorise la diffusion des œuvres et l’accès du plus grand nombre aux productions artistiques. Sa politique d’incitation à la création et à la diffusion concerne les ateliers de recherche et de création du Mobilier National (service à compétence nationale), de la Cité de la Céramique à Sèvres, ainsi que les ateliers du Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques (CIRVA) à Marseille et du Centre de recherche sur les arts du feu et de la terre (CRAFT) à Limoges. Ces structures mettent leur compétence technique et leur savoir-faire à la disposition des designers. Par ailleurs, le ministère de la Culture et de la Communication contribue, par le biais des actions de ses services déconcentrés (Directions régionales des affaires culturelles) à soutenir des structures (Fonds régionaux d’art contemporains, Centres d’art, etc) ou des manifestations qui participent à la promotion du design (notamment les Designer's Days, la Fête du Graphisme, les prix de l'Andam...). Il faut aussi rappeler que le fonds de commande publique - grâce à des crédits centraux alloués au Centre national des arts plastiques ou des crédits déconcentrés dans les DRAC – permettent de réaliser un grand nombre de projets de design. Enfin, dans le champ spécifique du design, la DGCA a pour objectifs de généraliser l'éducation artistique et culturelle au design, de favoriser la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (projet de charte "Haute Qualité design" en partenariat avec l'APCI), de poursuivre les démarches engagées pour la visibilité et la reconnaissance des professions du design en lien avec le ministère chargé de l'industrie et de renforcer le rayonnement du design français sur la scène internationale.

     

    LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA CRÉATION ARTISTIQUE ET L'ENSEIGNEMENT

     

    L’enseignement du design (design de produits, design graphique/multimédia, design d’espaces, design de service etc.) est dispensé dans quarante-cinq écoles supérieures d’art qui regroupent plus de dix-mille étudiants. Outre l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad) et l’Ecole nationale supérieure de création industrielle (Ensci - les Ateliers) à Paris, on peut mentionner les écoles supérieures d’art de Tours-Angers-Le Mans , Amiens, Brest-Lorient-Quimper- Rennes, Dijon, Lyon, Marseille, Reims, Saint-Étienne, Strasbourg-Mulhouse, Valenciennes, ou Metz-Epinal. Depuis 2012, ces établissements délivrent des diplômes à bac +5 conférant grade de master. La délivrance de ces diplômes au grade de master confirme la grande qualité de ces formations évaluées par l'Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (AERES) et inscrit les écoles supérieures d'art relevant du contrôle pédagogique du Ministère chargé de la culture et de la communication dans le schéma européen de l'enseignement supérieur (LMD). En 2014, un cycle unique à bac + 3, conduisant au Diplôme national d'art (DNA), fusionne le DNAT et le DNAP et peut proposer jusqu'à trois options en art, en communication ou en design. Cette réforme va dans le sens d'une simplification et d'une meilleure lisibilité des cursus des écoles d'art et de design.

     

    LE CENTRE NATIONAL DES ARTS PLASTIQUES ET LE DESIGN

     

    Le Centre national des arts plastiques (CNAP) a constitué depuis 1981 une collection de design de plus de 7 000 pièces. Elles sont mises en dépôt dans différents musées en France, ou prêtées à l’occasion d’expositions, tant en France qu’à l’étranger. Aujourd'hui, le Portail des collections publiques de design rénové permet à tous d'accéder en ligne aux objets et mobiliers des XXe et XXIe siècles dans les collections publiques françaises (Centre Georges Pompidou, Centre national des arts plastiques, Musée des arts décoratifs de Paris et Musée d'Art Moderne de Saint-Étienne) et à des contenus éditorialisés (expositions, fiches thématiques, interviews...). En 2014, le CNAP a participé à l'opération de diffusion des collections publiques de design -  les "Capsules du design" - pilotée par la DGCA et les D'Days, en partenariat avec les musée des Arts décoratifs, le Centre Pompidou, le Mobilier National, Sèvres-Cité de la Céramique et une équipe de designers impliqués à toutes les étapes du projet. En 2015, le CNAP proposera une nouvelle étape de développement de ce projet.

    www.portaildesign.fr

     

    Par ailleurs, depuis 1983, plus d’une centaine d’allocations ont été attribuées par le service du soutien à la création du CNAP : allocations de recherche à des designers pour leur permettre de réaliser un projet en dehors de la commande, aides à l’édition imprimée ou numérique, aides à la première exposition ou au premier catalogue accordées à des galeries. Le cumul de candidatures entre une demande d’allocation du Service du soutien à la création du CNAP et la Bourse Agora pour le design est possible, mais en cas d'obtention de l'une de ces aides, le cumul financier est impossible.

    www.cnap.fr

  • FONDATION D'ENTREPRISE HERMES

     

    La Fondation d'entreprise Hermès accompagne celles et ceux qui apprennent, maîtrisent, transmettent et explorent les gestes créateurs pour construire le monde d'aujourd'hui et inventer celui de demain. Guidée par le fil rouge des savoir-faire et par la recherche de nouveaux usages, la Fondation agit suivant deux axes complémentaires : savoir-faire et création, savoir-faire et transmission.

     

    La Fondation développe ses propres programmes : expositions et résidences d'artistes pour les arts plastiques, New Settings pour les arts de la scène, Prix Émile Hermès pour le design, Académie des savoir-faire, appels à projets pour la biodiversité. Elle soutient également, sur les cinq continents, des organismes qui agissent dans ces différents domaines.

     

    En s’associant dès 2008 à la Bourse Agora pour le design, elle montre sa volonté de faire émerger des talents en leur permettant de concrétiser un projet de recherche qui leur tient à cœur.

     

    Toutes les actions de la Fondation d'entreprise Hermès, dans leur diversité, sont dictées par une seule et même conviction : Nos gestes nous créent.

     

     

    www.fondationdentreprisehermes.org

    www.prixemilehermes.com

     

© La Bourse Agora 2010